FR EN

Valérie ZOCCOLA

Valerie ZOCCOLA est Manager, en charge du département Clients privés au sein de ZABALDANO AVOCATS.

Valérie ZOCCOLA exerce dans la Principauté depuis plus de 23 ans. Elle met sa connaissance aigue des juridictions monégasques et plus généralement du contexte local au service d’une clientèle exigeante de sociétés, de particuliers et d’institutions financières. Elle est constamment à la recherche de solutions et de stratégies créatives.

Valérie Zoccola est une experte du droit international privé et gère des dossiers de divorce et contentieux de garde d’enfants, mais également des dossiers de succession complexes avec une dimension internationale. Elle a géré le dossier qui a mené à la première décision à Monaco concernant l’implémentation de la Convention internationale de La Haye sur les enlèvements d’enfants. Elle est également spécialisée en matière de contentieux bancaire, commercial et financier. Au cours de ses années d’expérience, elle a développé une expertise forte en matière de gestion de contentieux de gestion de portefeuille. Grâce à son intervention, un client a obtenu la première décision de la Cour de Révision concernant l’annulation d’un mandat de gestion pour cause d’absence de description des objectifs d’investissement.

Valérie a rejoint le cabinet en 2012 après avoir passé 13 auprès d’un autre avocat à Monaco en tant que Collaborateur Senior et Office Manager. Elle dirige à présent l’équipe Clients privés composée de 4 personnes, qui continue de se développer.

Elle bénéficie d’une expertise technique de pointe et d’une connaissance approfondie lui permettant de gérer les dossiers les plus complexes.

Ses succès récents incluent :

  • La négociation d’une transaction entre anciens associés d’un groupe de sociétés dans le secteur du gaz et des peintures industrielles concernant un contentieux d’une valeur de 75 millions $ impliquant des sociétés aux îles vierges britanniques ;
  • L’assistance dans plusieurs contentieux successoraux concernant des avoirs d’une valeur allant de 150 millions à 3 milliards € ;
  • Mise en place d’une stratégie agressive incluant la remise en cause de la compétence afin de protéger la position de l’épouse dans un divorce contentieux impliquant des avoirs d’une valeur supérieure à 1,5 milliards € ;
  • L’obtention d’une décision favorable à l’encontre d’une banque dans un cas de fraude et l’obtention de la reconnaissance de responsabilité d’un gestionnaire de fonds pour manquement à son devoir d’information pour un montant de plusieurs millions d’euros.

Valérie a été distinguée dans Legal 500 comme étant “une juriste fantastique, très intelligente, juridiquement au top, avec de grandes compétences client”.

 

Formation

  • Master en droit des affaires
  • DEA en droit économique et droit des affaires

Langues

  • Bilingue Français Anglais
  • Allemand courant