Les mesures prises pour lutter contre le COVID-19 ont conduit employeurs et dirigeants établis en Principauté à limiter au maximum l’exposition de leurs salariés et de leurs clients, conformément aux prescriptions sanitaires. Avec le déconfinement, le retour progressif à une activité économique normale aggrave le risque de contamination. La responsabilité pénale peut-elle pour autant être retenue ? Sur quels fondements ? quelles sont les chances de succès de telles actions ?

[COVID-19] RESPONSABILITE PENALE